Invitation


5e Symposium français de Biodanza

à Toulouse


  Nous nous côtoyons dans des espaces publics ou professionnels ; nous multiplions les points de connexion, réels et virtuels, avec nos proches ou avec des inconnus ; nous nous attribuons des espaces d’intimité aux contours aussi changeants que restreints ; nous dérivons parfois, entre naufrages relationnels et îlots de fraternité ; nous naviguons au mieux, entre crainte-protection et élan-solidarité. De fait, nous vivons ensemble.

     Et pourtant, nous savons qu’il y a mieux à vivre. Nous sentons bien, en dansant, en méditant ou en acceptant le regard d’un semblable, que la simple juxtaposition d’humains n’est pas à la mesure de notre potentiel ; nous reconnaissons que ni les promiscuités conflictuelles ni même les voisinages indifférents n’honorent notre nature.

     Dans un monde préoccupé par les libertés individuelles, avons-nous le pouvoir de valider le « vivre ensemble » en tant qu’intelligence à part entière ?

     A titre personnel, chaque instant peut être choisi comme « celui où l’on oblique vers un autre horizon » ; chacun de nos pas nous mène au croisement d’une destinée nouvelle. Comment nourrir la perception intense et passionnée d’être acteur de sa propre existence ? Entre A.Damasio et B.Cyrulnik, de J.Bowlby à R.Toro, tout converge et nous le dit : nous sommes pétris d’attachements, nous sommes tissés de lien. A nos mesures respectives, l’affectivité est une clé majeure pour devenir le changement que nous voulons dans le monde.

     Nous vous invitons à faire un chemin double : nourrir le rêve et le bâtir. Participants et intervenants, universitaires et praticiens, « biodanseurs » et citoyens, femmes et hommes de qualités multiples et de provenances variées : invoquons nos meilleures intentions et munissons-les d’outils concrets. Ensemble, nous pourrons caresser les espoirs et leur donner de l’ambition. Ensemble, nous allons tracer un chemin et nous coordonner pour nous y engager, main dans la main.

     Le 5e Symposium français de Biodanza® est l’occasion d’envisager des ponts, de tisser l’ébauche d’une approche transversale de différents champs de développement humain : pédagogie vivante et apprentissage de la vie ; gestion du stress et du changement permanent ; intégration des personnes et des groupes... Nous voulons des hommages concrets à la diversité comme à la singularité ; nous voulons reconnaître les intelligences de chacun et en cultiver la clef de voûte commune : l’affectivité.

     Parce que l’être humain contemporain, comme celui de toujours ou d’ailleurs, cherche à se sentir relié pour mieux vivre, avec ensemble ; parce que nous nous co-créons les uns les autres et que nous avons besoin que chaque chose absorbée ou contemplée fasse sens, nous croyons en la possibilité d’un monde assumé comme fondamentalement affectif : que l’on puisse aimer, apprendre, s’implanter, travailler, s’opposer, inventer, se rencontrer, créer, nourrir, déménager, refuser, concourir, ensemencer, choisir, recycler, interroger, jouer, se nourrir, penser, vivre… en lien.



Co-animation avec les menbres du bureau de la Fédération des professionnels de Biodanza le vendredi 12 juillet 2013 lors du symposium.

 

S'enrichir dans nos différences 

Enrichissons-nous de nos expériencesrespectives,  enivrons-nous d'échanges en allant à la rencontre de l'autre pour mieux nous connaître, pour mieux construire ensemble. Osons partager, communiquer pour aller au-delà des idées reçues. Œuvrons à des échanges vivants et riches de contenu. Soyons solidaires pour une humanité unie dans sa diversité. "Il y a peu de différence entre un homme et un autre mais c'est cette différence qui est tout" William James 

 

 

Se mobiliser autrement
Se lever, fêter, chanter et danser ensemble

le 14 février 2013 de 19h à 21h

à La Rochelle

 

     Les professeurs de Biodanza de Charente-Maritime invitent toutes les femmes et tous les hommes à participer à un évènement sans précédent en soutien à l’action de mobilisation contre la violence faite aux femmes lancée par Eve Ensler (célèbre dramaturge, auteur “des Monologues du Vagin” et fondatrice de la lutte mondiale contre la violence – association V-Day (http://www.vday.org/home ).

     Le bilan des Nations Unies montre que 1 femme sur 3 dans le monde sera battue ou violée au cours de sa vie, c'est plus d'un milliard de femmes (mères, filles, sœurs, partenaires et amies) vivant aujourd'hui.

    Un milliard de femmes violées c'est une atrocité inacceptable!

 

Un milliard d’hommes et de femmes qui se lèvent et qui dansent

c'est une révolution !

 

En ce jour de la Saint Valentin nous voulons

 manifester d’une nouvelle sensibilité face à l’existence,

témoigner d’une nouvelle écologie de la relation humaine,

pour honorer la sacralité de la vie.

 

Une nouvelle ère et une nouvelle façon d'être

est en marche.